logo_riverains_college_charles_lemoyne

Claude Patenaude le Ron Fournier de la Ligue midget AAA

Riverains / 01 Jan 2018

Affectueusement, les gens le surnomment «Ron Fournier» parce qu’il fait souvent référence aux années 60 et 70 et il s'emporte à l'occasion durant la saison.

Claude Patenaude est descripteur pour la webdiffusion des matchs de hockey des Riverains du Collège Charles-Lemoyne dans la Ligue midget AAA depuis la saison 2016-2017. Affectueusement, les gens le surnomment «Ron Fournier» parce qu’il fait souvent référence aux années 60 et 70.

«J’ai connu l’époque des six équipes dans la Ligue nationale, alors je parle souvent de cette période-là, raconte le résident de Châteauguay retraité de la Gendarmerie royale du Canada. J’ai beaucoup suivi le hockey, mais je l’écoute moins parce que les gars jouent juste pour l’argent. Il n’y a plus de passion.»

Ayant délaissé les professionnels de la LNH, M. Patenaude s’est tourné vers les joueurs de niveau midget, qui, eux, «ont du cœur au ventre», dit-il.

«C’est beau de les voir évoluer. À ce niveau-là, on peut déjà voir ceux qui ont du potentiel et qui vont aller loin», estime l’homme de 62 ans.

Qualités nécessaires

Après avoir décrit les parties des Grenadiers de Châteauguay pendant deux saisons, M. Patenaude a demandé au responsable des équipes élites du CCL, Jacques Paquin, s’il souhaitait obtenir ses services.

«Je me suis offert en précisant que je pouvais même former des jeunes s’ils le voulaient», indique-t-il.

Cette saison, M. Patenaude fait équipe avec le Constantin Sébastien Matte, assistant aux opérations commerciales du Réseau des sports, pour l’analyse des matchs.

Pour le descripteur qui adorait René Lecavalier, la liste des qualités pour remplir ses fonctions n’est pas bien longue: il faut connaître le hockey et les règlements.

Les défis se retrouvent surtout en début de saison quand vient le temps de prononcer le nom de nouveaux joueurs. M. Patenaude donne l’exemple du no 21, Jérémie Biakabutuka, qui lui a donné bien du fil à retordre.

 Collaboration père-fils

Outre le travail qu’il effectue sur la galerie de presse du Sportium à Sainte-Catherine, M. Patenaude collabore à l’émission Midget AAA – En prolongation, qui est tournée dans son sous-sol et diffusée sur liguemidget.ca et rds.ca.

«On a acheté un meuble circulaire comme celui qu’on voit à RDS et on tourne ça avec une petite équipe, dit celui qui anime avec son fils Charles-Olivier et Félix Dufour-Labrecque. On a beaucoup de plaisir et pas mal de gens nous suivent.»

Il a aussi participé à maintes reprises à des événements spéciaux, dont le Challenge Midget AAA CCM qui avait lieu à Gatineau, du 6 au 10 décembre.

D’ailleurs, M. Patenaude est d’avis qu’il y avait plus de gens en ligne que dans l’aréna durant les parties.

Quelques mots sur les Riverains

Aux premières loges des performances de l’équipe locale, Claude Patenaude pense que tout n’est pas encore joué pour les Riverains, malgré leur 12e rang au classement.

«Les équipes du junior majeur ont jusqu’au 6 janvier pour venir chercher les joueurs qu’ils ont repêchés, indique-t-il. Toutes les équipes ont donc la chance de se faire affaiblir. Quand les meilleurs partent, ça change la donne pour tout le monde.»

C’est après cette date fatidique que le sort des équipes sera scellé et qu’on pourra voir comment se dessinera la fin de saison, dit.

 

Joelle Bergeron – Le Reflet de St-Catherine